S'entraîner à méditer sur la vacuité

Date de début du séjour 03/12/2021 19:00
Date de fin du séjour 05/12/2021 16:00
Nombre de places 25
Participations
Non adhérant : 120€
Adhérent et autres 90€
Soutien & Sangha 70€
Pour ceux qui rejoignent le centre de retraite en train il est demandé d'arriver avant 19h : 
https://www.oui.sncf/train/horaires/paris/la-ferte-bernard
Pour le retour nous vous invitons à consulter les horaires sncf :https://www.oui.sncf/train/horaires/la-ferte-bernard/paris

Si vous souhaitez bénéficier de la Réduction « revenu -1200€ », merci de nous envoyer la copie du dernier avis des impôts ou dernier justificatif de revenus.

S’entrainer à méditer sur la vacuité avec François Schick


 

Une des propositions les plus fracassantes dans le bouddhisme est de comparer la réalité à un mirage ou un arc en ciel. Matrix version indienne ! Sauf qu’il ne s’agit pas d’un film, mais d’une proposition à explorer par nous-mêmes.

Ce n’est pas un manifeste au nihilisme, mais plutôt un encouragement à trier pour nous ce qui existe et ce que nous projetons. (Et pour bien plus que notre simple curiosité : cette forme d’hallucination est responsable d’une fraction immense de ce qui nous pose problème dans la vie.)

 

Il existe de nombreuses méthodes pour valider cette théorie et en développer une connaissance transformatrice. Nous aborderons les quatre points essentiels, comme ils sont décrits dans le Lam Rim. Nous procéderons graduellement. Nous nous servirons de la nature environnante du centre et notamment des arbres, pour mener cette exploration de l’essence des choses. Puis nous tournerons le télescope mental vers nous-mêmes. Nous tâcherons d’équilibrer la retraite entre analyse et calme mental, pour que nos découvertes soient potentiellement plus puissantes.

 

Cette retraite avancée s’adresse aux étudiants qui sont déjà familier avec le Lam Rim ou les méditations sur la vacuité comme elles sont présentées dans les diverses écoles du bouddhisme. La prise de refuge n’est pas indispensable mais vivement conseillée.

 

François Schick est un enseignant certifié auprès de la FPMT. Il s’est formé durant cinq années dans le programme d'études bouddhiques approfondies, au monastère de Nalanda, suivies de trois mois de retraite en solitaire dans les montagnes de la Sierra Nevada. Aujourd'hui, il enseigne Découverte du bouddhisme, Sciences de l'Esprit, Cycles d’approfondissement de la Méditation. Il conduit également des retraites au centre de Saint-Cosme.