Retraite de calme mental

Date de début du séjour 02/05/2022 19:00
Date de fin du séjour 08/05/2022 11:00
Nombre de places 25
Participations
Non adhérant : 350€
Adhérent et autres 270€
Soutien & Sangha 210€
Pour ceux qui rejoignent le centre de retraite en train il est demandé d'arriver avant 19h : 
https://www.oui.sncf/train/horaires/paris/la-ferte-bernard
Pour le retour nous vous invitons à consulter les horaires sncf :https://www.oui.sncf/train/horaires/la-ferte-bernard/paris

Si vous souhaitez bénéficier de la Réduction « revenu -1200€ », merci de nous envoyer la copie du dernier avis des impôts ou dernier justificatif de revenus.

Avec vénérable Gyalsten

Une retraite de calme mental c’est quoi ? Le bouddhisme tibétain a su préserver une technique millénaire qui s’apparente au pilotage d’un engin. Ici, l’engin c’est l’esprit. En activant les leviers intérieurs adéquats, on conduit l’esprit à se maintenir focalisé sur son objet (il peut s’agir du souffle, de visualisations…) et à développer une concentration puissante. Cette concentration a deux aspects, une intense clarté et une puissante stabilité. 


A quoi ça sert ? Les bienfaits de cette pratique sont multiples : bien-être mental et physique, souplesse cognitive, diminution du stress et des perturbations, capacité à comprendre en profondeur les éléments du Dharma, et enfin, lorsque le calme mental est atteint (en un peu plus que dix jours ! ), à développer la vision pénétrante (vipaśyanā) et interroger en profondeur le contenu de la réalité. 


Comment la retraite se déroule ? Il s’agit bien plus que d’une technique. Pour être efficace, elle doit s’inclure dans une transformation profonde et une observation du comportement, commençant du plus grossier (le corps et la parole) et allant jusqu’au plus subtil (l’esprit). Dans la partie préliminaire, nous évoquerons l’importance des prérequis et tâcherons de les rassembler. Il s’agit en l’occurrence de la discipline éthique, du contentement, de garder la porte des sens… 

Ensuite, afin de bien cerner les étapes et les leviers qui conduisent au calme mental, des enseignements seront dispensés. Ils sont les instructions indispensables pour ce qui ressemble ensuite au pilotage d’un avion dans la nuit. Des groupes de discussions et des débats permettront une intégration plus profonde de ces instructions. Enfin, nous passerons à l’action, grâce à la méditation. 

Les matins, nous conserverons le silence en dehors des échanges, afin de favoriser l’introspection.


Exemple de journée. 

6H45-7H45. Méditation.

7H45-9H15- Déjeuner. 

9h15-Enseignement. 

10H15. Méditation. 

11H00. Pause.

11H20. Enseignement et méditation. 

12H00-14H00. Déjeuner et repos. 

14H00-14H30. Méditation marchée.

14H30-15H30. Groupe de discussion. 

15H00-16H30. Enseignement et méditation. 

16H30-17H00. Pause

17H00-17H45. Méditation. 

17H45-19H45. Temps personnel.

19H45. Méditation. 

20H30. Temps personnel et repos. 


A qui s’adresse cette retraite ? 


- A ceux qui ont étudié le bouddhisme tibétain et qui veulent voir ou revoir la technique des 8 antidotes et 5 fautes en profondeur avec une dimension expérimentale. Huit jours pleins permettent, sur une durée assez courte, d’avoir une vision globale de la méthode toute entière.

- A ceux qui souhaitent approfondir leur pratique.

- A ceux qui souhaitent effectuer une retraite et néanmoins conserver une dimension humaine.

- A ceux qui se sentent prêt à effectuer une première retraite, avec un des sujets les plus laïques du bouddhisme.


Une retraite  est une expérience intense, mais c’est aussi une vraie expérience de groupe. 

Nous n’indiquons pas de niveau pour cette retraite, à chacun de déterminer s’il s’en sent capable. L’accompagnement est bienveillant. Les participants peuvent échanger sur leurs difficulté, avoir des entretiens avec l’intervenant.